Thursday, September 29, 2022
soutien@museedujeuvideo.com
Jeux d'argent

A quoi servent les jetons non fongibles ? 

133Des vues

Le développement de l’informatique a initié l’avènement de nouvelles formes de monnaies virtuelles, communément appelées crypto-monnaies. L’engouement suscité par ces nouvelles ressources s’est tout d’abord apparenté à un effet de mode réservé à quelques spécialistes du domaine.

Depuis un peu moins d’une dizaine d’années, la technologie des crypto-monnaies a donné naissance aux « jetons non fongibles », en anglais « non fongible tokens » (NFT). Mais à quoi servent exactement ces fameux NFT ?

Qu’est exactement une crypto-monnaie ?

Pour comprendre ce que sont les NFT, il convient tout d’abord de détailler ce que sont les crypto-monnaies, puisque leur utilisation a engendré ces jetons non-fongibles.

Historiquement, une monnaie est un moyen de donner une valeur aux objets, afin de les échanger sans avoir à recourir au troc, mais en recourant à l’achat. Dans le système du troc, une chose est échangée pour une autre sans qu’une notion de valeur intrinsèque ne soit définie.

Une monnaie permet de définir le prix d’un objet et de donner un équivalent à sa valeur. Elle ne constitue donc ni plus ni moins qu’un intermédiaire dans le système de troc, en tant qu’unité de compte et réserve de valeur, selon la définition d’Aristote.

Une crypto-monnaie se comporte de la même manière qu’une monnaie classique. Elle permet d’échanger de manière numérique.

Elle n’est cependant pas soumise aux mêmes normes qu’une monnaie classique, puisqu’elle n’est frappée par aucun Etat et n’est pas indexée sur un cours particulier, comme celui de l’or.

Selon les principes du circuit keynésien, une crypto-monnaie peut également être commercialisée pour elle-même et constituer une réserve de valeur soumise à l’intéressement et donc à l’augmentation. Il existe un cours des crypto-monnaies officiel qui liste leur équivalence dans les principales devises nationales.

Qu’est-ce qu’un NFT ?

Un NFT découle directement de la technologie utilisée pour élaborer les crypto-monnaies. Le système de « block chain » (en français chaine de blocs) définit la nature et le cryptage d’une monnaie numérique en servant également de support à la création d’un NFT. Un NFT est donc d’une certaine manière « encodé » avec une crypto-monnaie particulière. Il est dit non fongible, car il est unique et ne peut être échangé pour un autre NFT avec la même valeur. Par exemple, un dollar équivaut à un autre dollar et peut être remplacé par un dollar. Un bitcoin peut également être échangé avec un autre bitcoin, puisqu’ils sont de même nature et de même valeur. Un NFT possède quant à lui une signature unique lorsqu’il est « frappé » numériquement et ne peut être échangé avec un autre NFT qu’au moyen d’une monnaie.

A quoi sert un NFT ?

La notion de NFT est encore assez débattue. Pour résumer simplement, un NFT est un certificat d’authenticité et de propriété numérique. Il est créé dans la chaîne de blocs d’une crypto-monnaie, qui conserve toutes les informations que l’on souhaite associer à un NFT.

Généralement, les NFT sont utilisés pour attester de l’authenticité de différents items numériques, comme les jeux-vidéos, de l’art numérique ou encore la musique.

Il serait par exemple possible pour un compositeur de produire une chanson seulement sur le net, de la faire certifier par NFT et de la vendre au plus offrant. Un NFT peut bien entendu être cédé à un autre acquéreur.

Pourquoi et comment créer un NFT ?

Un NFT permet de donner une valeur concrète à un produit numérique immatériel. Par exemple, le premier SMS de l’histoire humaine a été vendu sous forme de NFT.

Certains acteurs ou chanteurs américains achètent des œuvres d’art numérique certifiées par la technologie des NFT. Les concepteurs de jeux vidéo ont également émis l’idée de créer des artefacts, des armes, des personnages ou tout autre composant du jeu pour les vendre sous-forme de NFT, afin d’obtenir des items uniques.

Il est assez facile de créer des NFT sur des plateformes dédiées. Cependant, selon la chaîne de blocs utilisée, le créateur devra s’acquitter d’une redevance en crypto-monnaie correspondant à la chaîne utilisée. Il est également possible d’acquérir des NFT sur ces mêmes plateformes, toujours en utilisant la crypto-monnaie dédiée.

Quel sera le futur des NFT ?

Les NFT représentent une avancée technologique, mais surtout juridique majeure. Ils ont permis d’authentifier et de tracer la propriété d’items numériques jusqu’ici intangibles et immatériels.

Leur utilisation est étudiée pour remplacer à long terme l’ensemble des certificats papiers des biens matériels. Dans le futur, il sera peut-être possible d’acheter une voiture et d’obtenir le certificat de cession sous forme de NFT. Le domaine de l’immobilier gagnerait également à utiliser cette technologie.

Les NFT sont pourtant décriés, car ils s’appuient sur les crypto-monnaies qui représentent des valeurs volatiles et peuvent tout simplement disparaître en très peu de temps. La technologie des chaînes de blocs consomme beaucoup d’énergie et reste pour certains préjudiciable à l’environnement.

En définitive, les jetons non fongibles restent encore une notion et une technologie trop jeunes pour être totalement probantes. Malgré l’indéniable avancée technique et sociétale qu’ils représentent, l’engouement qu’ils suscitent actuellement ne sera peut-être qu’un effet de mode passager.